1. Des inégalités entre les territoires français

En France, les territoires ne sont pas égaux entre eux : certains sont plus riches que d’autres (PIB régional), le train à grande vitesse ne passe pas dans toutes les régions (LGV), la couverture en Internet haut débit n’est pas la même partout (4G).

La région Île-de-France concentre 1/3 de la richesse du pays et 19% de la population française. Elle profite aussi du rayonnement et du dynamisme de sa ville-monde Paris.

Les régions littorales de l’Ouest (Atlantique) et du Sud (Méditerranée) ainsi que les régions frontalières sont attractives (tourisme) et connectées au monde (façade maritime, réseaux de transport). Elles appartiennent aux gagnantes de la mondialisation.

Au contraire, les régions rurales du centre ou de montagne sont en difficultés, à l’exemple du Massif central.

Les inégalités existent aussi à l’échelle régionale (Neuilly-sur-Seine riche/Seine-Saint-Denis plus pauvre) ou locale (centres-villes attractifs/banlieues en crise).

Vocabulaire

Façade maritime : partie d’un territoire ouvert sur la mer favorable aux échanges internationaux.

LGV : Ligne à Grande Vitesse.

Ville-monde : ville avec une influence planétaire et fortement intégrée dans la mondialisation.

Documents

Carte : L’organisation du territoire français
– Exercice : la carte à compléter (pdf)

image_print