1. Des conflits et de nouvelles menaces

Après 1991, de nombreuses régions sont touchées par des guerres civiles, y compris l’Europe (Yougoslavie). Certaines de ces guerres sont le théâtre d’atrocités (génocide des Tutsis en 1994). La fuite des civils, principales victimes de ces conflits, cause l’augmentation du nombre de réfugiés (Syrie).

Avec les attentats de 2001, les États-Unis et le monde prennent conscience de la forte progression et des capacités destructrices du terrorisme islamiste (Al-Qaïda, Daech). Les pays occidentaux et leur mode de vie sont des cibles de choix (Madrid, Paris, Bruxelles) mais les attaques frappent aussi d’autres pays en Afrique (Mali, Kenya), au Moyen-Orient (Irak, Turquie) ou en Asie (Indonésie, Sri Lanka).

La volonté de certains États (Corée du Nord, Iran) de se doter à tout prix de l’arme nucléaire pose aussi des problèmes pour la sécurité internationale. On parle de prolifération nucléaire. Ce risque pousse la communauté internationale à imposer des sanctions contre les États non conciliants.

Vocabulaire

Guerre civile : guerre qui oppose les populations d’un même État.

Prolifération nucléaire : augmentation du nombre de pays qui détiennent l’arme nucléaire.

Réfugié : personne obligée de s’installer dans un autre pays que le sien à cause d’une guerre.

Terrorisme islamiste : actes violents commis par les islamistes.

image_print