1. Les étapes d’une longue construction

Après 1945, les États d’Europe de l’Ouest se rapprochent à la faveur des États-Unis (Plan Marshall) et de la Guerre froide.

En 1951, six pays se rassemblent au sein de la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA). Leur objectif est de garantir la paix, soutenir leur développement économique et s’affirmer face au bloc soviétique.

En 1957, ces six États fondent la Communauté économique européenne (CEE) par le traité de Rome. L’idée est de mettre en place un marché commun avec une libre circulation des biens et des personnes, et de définir des politiques économiques communes. La CEE s’élargit ensuite à douze pays membres.

En 1992, le traité de Maastricht crée l’Union européenne qui prévoit une nationalité européenne et une union monétaire concrétisée par la mise en circulation de l’euro en 2002.

La fin de la Guerre froide favorise l’élargissement de l’UE qui intègre d’anciens pays du bloc soviétique. Aujourd’hui, l’UE regroupe vingt-sept États membres (situation après le Brexit).

Vocabulaire

Marché commun : espace de libre circulation des marchandises avec une frontière extérieure commune.

Documents

Frise : Les grandes étapes de la construction européenne

image_print