2. Rome : de la République à l’Empire

En 27 avant JC, Octave se fait donner par le Sénat le titre d’Auguste (élu des dieux) et celui d’Imperator (général en chef). Il devient ainsi le premier empereur romain et l’Empire remplace la République.

L’empereur concentre presque tous les pouvoirs : il est consul (pouvoir politique), chef des armées (pouvoir militaire), juge (pouvoir judiciaire) et organise le culte de l’empereur (pouvoir religieux). Il décide de tout et le rôle du Sénat devient uniquement consultatif.

La puissance des empereurs est diffusée par les objets d’art et l’architecture : les monnaies qui circulent dans l’Empire présentent l’effigie des empereurs, les arcs de triomphe rappellent les victoires de chefs militaires romains.

Durant l’Empire, Auguste et ses successeurs poursuivent les conquêtes jusqu’au IIe siècle après JC.

Vocabulaire

Auguste : titre honorifique donné à Octave par le Sénat en 27 avant JC qui lui donne un caractère sacré. Tous les empereurs le porteront.

Effigie : sur une monnaie, représentation de la figure d’un grand personnage.

– (L’) Empire romain : nom donné au nouveau régime politique fondé par Octave en 27 avant JC.

Personnage

Octave (63 avant JC – 14 après JC)
Fils adoptif de Jules César, Octave est le premier empereur romain. Il conserve les institutions de la République, mais détient les pouvoirs des magistrats de Rome. En 27 avant JC il reçoit le surnom d’Auguste qui était réservé aux dieux.

image_print