2. L’Union européenne dans le monde

L’Union européenne est la 2e puissance économique mondiale (derrière les États-Unis) : 21% PIB mondial (2017), 1ere puissance commerciale (15,6% des échanges mondiaux), marché de 500 millions de consommateurs, une monnaie forte (euro, 2e rang mondial), puissance financière (bourses de Paris et de Francfort), attractivité (IDE), FTN puissantes (Shell, Volkswagen, Carrefour…).

Elle bénéficie d’un fort rayonnement international : valeurs universelles (démocratie, droits de l’Homme, paix), aide au développement (+50% de l’aide mondiale), attractivité (étudiants, tourisme).

Toutefois elle reste une puissance inachevée : poids économique en recul face aux puissance émergentes (Chine, Inde), conséquences de la crise de 2008 (chômage), dépendance énergétique (Russie), crise migratoire (Syrie), division entre les États membres (politique étrangère, Brexit).

Vocabulaire

IDE (investissements directs à l’étranger) : argent investi par une entreprise dans un autre pays.

Documents

– La fiche de révision (PDF)

1. La France dans le monde

La France a une influence géopolitique grâce à son poids politique et diplomatique : Conseil de sécurité de l’ONU, rôle dans l’UE, réseau d’ambassades et de consulats. C’est aussi une puissance militaire : arme nucléaire, armée présente dans le monde entier grâce à ses territoires ultramarins, capacité de mener des opérations extérieures (Mali). Elle contribue enfin à l’aide au développement mondial (4e rang en 2018).

La France est aussi une grande puissance économique (7e rang mondial). De grandes firmes transnationales (FTN) françaises sont de rang mondial : Totale (énergie), AXA (assurance), PSA (automobile). Elle exploite le deuxième espace maritime mondial (ZEE).

Sur le plan culturel, la France rayonne grâce à la langue française (300 millions de francophones dans le monde, francophonie) et aux arts (cinéma, musique électronique). Elle est aussi connue pour son art de vivre (gastronomie, mode, luxe) qui la rend attractive (tourisme, étudiants). C’est aussi le pays des droits de l’Homme.

Toutefois, la France reste une puissance moyenne derrière les États-Unis et recule face aux puissances émergentes (Chine, Inde).

Vocabulaire

Firme transnationales (FTN) : grande entreprise qui a des activités dans plusieurs pays.

Francophonie : communauté qui utilise la langue française au quotidien.

ZEE (zone économique exclusive) : espace maritime qu’un État côtier a le droit d’exploiter comme il le souhaite.

Documents

– La fiche de révision (PDF)

2. La place de la France dans l’UE

La France est l’un des pays fondateurs de l’Union européenne et s’investit fortement dans son fonctionnement : Parlement européen à Strasbourg, programmes européens (Erasmus+…).

Les liens économiques entre la France et l’UE sont forts. La puissance économique française (7e rang mondial, 3e rang européen) est un atout pour l’UE tandis que le marché européen est essentiel pour les relations commerciales de l’hexagone.

L’intégration européenne permet à la France de développer certains secteurs d’activité comme l’aéronautique (Airbus) ou l’agriculture (PAC) mais bénéficie également aux territoires isolés grâce aux politiques régionales de cohésion de l’UE (FEDER).

Sur le plan géographique, la France tient une position privilégiée de carrefour en Europe de l’Ouest de mieux en mieux connectée à ses voisins (TGV, autoroutes). De plus, elle se situe sur un axe maritime majeur (Northern Range). Enfin, les régions transfrontalières sont des espaces d’échanges et de coopération dynamiques (Eurorégions).

Vocabulaire

Eurorégions : espace frontalier dans lequel les collectivités territoriales de pays voisins tendent à coopérer ensemble.

Politiques de cohésion : politique économique et sociale dont l’objectif est de réduire les inégalités de développement entre les régions.

Documents

La fiche de révision du chapitre 1 (PDF)

1. L’Union européenne, un territoire de référence

En juin 2019, l’Union européenne regroupe 28 États. C’est avant tout un vaste marché commun qui permet la libre circulation des marchandises, des services et des capitaux.

Il existe un sentiment d’appartenance à l’UE qui s’appuie sur la liberté de circulation des personnes (espace Schengen) et la monnaie unique (zone euro). De plus, les Européens partagent des valeurs communes comme la démocratie et les Droit de l’Homme. On parle ainsi de territoire de référence.

L’Union européenne met en place des politiques communes en apportant une aide financière pour corriger les inégalités territoriales (FEDER) ou soutenir l’agriculture (PAC). Le programme d’échanges d’étudiants Erasmus est un succès qui favorise le sentiment d’appartenance à l’UE.

Malgré ces efforts, les disparités subsistent entre les territoires intégrés à la mondialisation (Mégalopole européenne) et les régions isolés et certains Européens rejettent le modèle en place (Brexit, 2016) ce qui pose la question de l’avenir de l’UE.

Vocabulaire

Espace Schengen : espace de libre circulation des personnes entre certains États européens avec une frontière extérieure renforcée.

FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) : organisme de l’UE qui finance des aménagements et des projets de développement pour corriger les inégalités entre les territoires.

Marché commun : espace de libre circulation des marchandises avec une frontière extérieure commune.

Mégalopole européenne : région d’Europe qui concentre une forte population et des activités économiques nombreuses (= richesse).

PAC (Politique Agricole Commune) : politique de l’UE qui vise à aider les agriculteurs et à développer une agriculture moderne.

Zone euro : ensemble des pays qui ont choisi l’euro comme monnaie unique.

Documents

– Carte : Les Etats-membres de l’UE

– Carte : L’organisation territoriale de l’UE

– Exercice : L’organisation territoriale de l’UE (PDF)

La fiche de révision du chapitre 1 (PDF)