1. Aménager les territoires ultramarins

Les territoires ultramarins (DROM, COM) sont dispersés sur la planète et éloignés de la métropole : on parle de discontinuité géographique. A l’exception de la Guyane (vaste espace de forêt équatoriale sur le continent sud américain), les territoires ultramarins sont de petites îles tropicales soumises des risques variés (cyclones, éruptions volcaniques).

Les populations de ces territoires, plutôt jeunes, sont touchées par des difficultés économiques et sociales (chômage, inégalités). L‘économie longtemps basée sur l’agriculture (produits tropicaux) tend à se diversifier (tourisme) mais les territoires ultramarins restent fortement dépendant des aides de la métropole (CGET) et de l’Union européenne (FEDER). Cependant, avec un niveau de vie supérieur à celui de leurs voisins, ils subissent une forte immigration (Guyane).

L’aménagement du territoire vise à réduire les inégalités et à favoriser l’intégration régionale (pont de l’Oyapock France/Brésil) tout en préservant l’environnement de ces espaces fragiles.

Vocabulaire

COM (collectivité d’outre-mer) : territoire de la République français disposant d’une certaine autonomie.

Discontinuité géographique : rupture géographique à cause de la distance ou d’une frontière.

DROM (Département et Région d’outre-mer) : collectivité territoriale située en dehors du continent européen mais où s’appliquent les principes et les lois de la République de la même manière qu’en métropole.

Documents

– Carte : Les territoires ultramarins français

– Exercice : Les DROM et COM français (PDF)

La fiche de révision (PDF)