2. L’Union européenne dans le monde

L’Union européenne est la 2e puissance économique mondiale (derrière les États-Unis) : 21% PIB mondial (2017), 1ere puissance commerciale (15,6% des échanges mondiaux), marché de 500 millions de consommateurs, une monnaie forte (euro, 2e rang mondial), puissance financière (bourses de Paris et de Francfort), attractivité (IDE), FTN puissantes (Shell, Volkswagen, Carrefour…).

Elle bénéficie d’un fort rayonnement international : valeurs universelles (démocratie, droits de l’Homme, paix), aide au développement (+50% de l’aide mondiale), attractivité (étudiants, tourisme).

Toutefois elle reste une puissance inachevée : poids économique en recul face aux puissance émergentes (Chine, Inde), conséquences de la crise de 2008 (chômage), dépendance énergétique (Russie), crise migratoire (Syrie), division entre les États membres (politique étrangère, Brexit).

Vocabulaire

IDE (investissements directs à l’étranger) : argent investi par une entreprise dans un autre pays.

Documents

– La fiche de révision (PDF)

1. La France dans le monde

La France a une influence géopolitique grâce à son poids politique et diplomatique : Conseil de sécurité de l’ONU, rôle dans l’UE, réseau d’ambassades et de consulats. C’est aussi une puissance militaire : arme nucléaire, armée présente dans le monde entier grâce à ses territoires ultramarins, capacité de mener des opérations extérieures (Mali). Elle contribue enfin à l’aide au développement mondial (4e rang en 2018).

La France est aussi une grande puissance économique (7e rang mondial). De grandes firmes transnationales (FTN) françaises sont de rang mondial : Totale (énergie), AXA (assurance), PSA (automobile). Elle exploite le deuxième espace maritime mondial (ZEE).

Sur le plan culturel, la France rayonne grâce à la langue française (300 millions de francophones dans le monde, francophonie) et aux arts (cinéma, musique électronique). Elle est aussi connue pour son art de vivre (gastronomie, mode, luxe) qui la rend attractive (tourisme, étudiants). C’est aussi le pays des droits de l’Homme.

Toutefois, la France reste une puissance moyenne derrière les États-Unis et recule face aux puissances émergentes (Chine, Inde).

Vocabulaire

Firme transnationales (FTN) : grande entreprise qui a des activités dans plusieurs pays.

Francophonie : communauté qui utilise la langue française au quotidien.

ZEE (zone économique exclusive) : espace maritime qu’un État côtier a le droit d’exploiter comme il le souhaite.

Documents

– La fiche de révision (PDF)

2. La place de la France dans l’UE

La France est l’un des pays fondateurs de l’Union européenne et s’investit fortement dans son fonctionnement : Parlement européen à Strasbourg, programmes européens (Erasmus+…).

Les liens économiques entre la France et l’UE sont forts. La puissance économique française (7e rang mondial, 3e rang européen) est un atout pour l’UE tandis que le marché européen est essentiel pour les relations commerciales de l’hexagone.

L’intégration européenne permet à la France de développer certains secteurs d’activité comme l’aéronautique (Airbus) ou l’agriculture (PAC) mais bénéficie également aux territoires isolés grâce aux politiques régionales de cohésion de l’UE (FEDER).

Sur le plan géographique, la France tient une position privilégiée de carrefour en Europe de l’Ouest de mieux en mieux connectée à ses voisins (TGV, autoroutes). De plus, elle se situe sur un axe maritime majeur (Northern Range). Enfin, les régions transfrontalières sont des espaces d’échanges et de coopération dynamiques (Eurorégions).

Vocabulaire

Eurorégions : espace frontalier dans lequel les collectivités territoriales de pays voisins tendent à coopérer ensemble.

Politiques de cohésion : politique économique et sociale dont l’objectif est de réduire les inégalités de développement entre les régions.

Documents

La fiche de révision du chapitre 1 (PDF)

1. L’Union européenne, un territoire de référence

En juin 2019, l’Union européenne regroupe 28 États. C’est avant tout un vaste marché commun qui permet la libre circulation des marchandises, des services et des capitaux.

Il existe un sentiment d’appartenance à l’UE qui s’appuie sur la liberté de circulation des personnes (espace Schengen) et la monnaie unique (zone euro). De plus, les Européens partagent des valeurs communes comme la démocratie et les Droit de l’Homme. On parle ainsi de territoire de référence.

L’Union européenne met en place des politiques communes en apportant une aide financière pour corriger les inégalités territoriales (FEDER) ou soutenir l’agriculture (PAC). Le programme d’échanges d’étudiants Erasmus est un succès qui favorise le sentiment d’appartenance à l’UE.

Malgré ces efforts, les disparités subsistent entre les territoires intégrés à la mondialisation (Mégalopole européenne) et les régions isolés et certains Européens rejettent le modèle en place (Brexit, 2016) ce qui pose la question de l’avenir de l’UE.

Vocabulaire

Espace Schengen : espace de libre circulation des personnes entre certains États européens avec une frontière extérieure renforcée.

FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) : organisme de l’UE qui finance des aménagements et des projets de développement pour corriger les inégalités entre les territoires.

Marché commun : espace de libre circulation des marchandises avec une frontière extérieure commune.

Mégalopole européenne : région d’Europe qui concentre une forte population et des activités économiques nombreuses (= richesse).

PAC (Politique Agricole Commune) : politique de l’UE qui vise à aider les agriculteurs et à développer une agriculture moderne.

Zone euro : ensemble des pays qui ont choisi l’euro comme monnaie unique.

Documents

– Carte : Les Etats-membres de l’UE

– Carte : L’organisation territoriale de l’UE

– Exercice : L’organisation territoriale de l’UE (PDF)

La fiche de révision du chapitre 1 (PDF)

1. Aménager les territoires ultramarins

Les territoires ultramarins (DROM, COM) sont dispersés sur la planète et éloignés de la métropole : on parle de discontinuité géographique. A l’exception de la Guyane (vaste espace de forêt équatoriale sur le continent sud américain), les territoires ultramarins sont de petites îles tropicales soumises des risques variés (cyclones, éruptions volcaniques).

Les populations de ces territoires, plutôt jeunes, sont touchées par des difficultés économiques et sociales (chômage, inégalités). L‘économie longtemps basée sur l’agriculture (produits tropicaux) tend à se diversifier (tourisme) mais les territoires ultramarins restent fortement dépendant des aides de la métropole (CGET) et de l’Union européenne (FEDER). Cependant, avec un niveau de vie supérieur à celui de leurs voisins, ils subissent une forte immigration (Guyane).

L’aménagement du territoire vise à réduire les inégalités et à favoriser l’intégration régionale (pont de l’Oyapock France/Brésil) tout en préservant l’environnement de ces espaces fragiles.

Vocabulaire

COM (collectivité d’outre-mer) : territoire de la République français disposant d’une certaine autonomie.

Discontinuité géographique : rupture géographique à cause de la distance ou d’une frontière.

DROM (Département et Région d’outre-mer) : collectivité territoriale située en dehors du continent européen mais où s’appliquent les principes et les lois de la République de la même manière qu’en métropole.

Documents

– Carte : Les territoires ultramarins français

– Exercice : Les DROM et COM français (PDF)

La fiche de révision (PDF)

2. Les littoraux, des espaces aménagés

Les Hommes transforment le littoral pour y développer des activités économiques (commerce, tourisme…).

Avec la forte augmentation du commerce maritime et la nécessité d’accueillir des navires de plus en plus gros (porte-conteneurs), les ports de commerce s’agrandissent.

Parfois, les ports gagnent de l’espace sur la mer grâce à la construction de terre-pleins. Avec leurs usines, certains ports forment de grandes zones industrialo-portuaires (ZIP). Mais les ports limitent parfois l’accès à la mer alors des espaces de loisirs sont aménagés sous la pression des habitants : on parle de reconquête du littoral.

Les littoraux sont aussi des espaces importants du tourisme mondial. La multiplication des stations balnéaires et le développement de nombreuses activités de loisir ont favorisé le tourisme de masse.

Vocabulaire

Station balnéaire : lieu situé en bord de mer et aménagé pour accueillir des touristes.

Terre-plein : étendue de terres gagnée sur la mer.

Tourisme de masse : tourisme qui concerne un grand nombre de personnes.

Zone industrialo-portuaire :
port de commerce avec de nombreuses usines.

1. Des inégalités entre les territoires français

En France, les territoires ne sont pas égaux entre eux : certains sont plus riches que d’autres (PIB régional), le train à grande vitesse ne passe pas dans toutes les régions (LGV), la couverture en Internet haut débit n’est pas la même partout (4G).

La région Île-de-France concentre 1/3 de la richesse du pays et 19% de la population française. Elle profite aussi du rayonnement et du dynamisme de sa ville-monde Paris.

Les régions littorales de l’Ouest (Atlantique) et du Sud (Méditerranée) ainsi que les régions frontalières sont attractives (tourisme) et connectées au monde (façade maritime, réseaux de transport). Elles appartiennent aux gagnantes de la mondialisation.

Au contraire, les régions rurales du centre ou de montagne sont en difficultés, à l’exemple du Massif central.

Les inégalités existent aussi à l’échelle régionale (Neuilly-sur-Seine riche/Seine-Saint-Denis plus pauvre) ou locale (centres-villes attractifs/banlieues en crise).

Vocabulaire

Façade maritime : partie d’un territoire ouvert sur la mer favorable aux échanges internationaux.

LGV : Ligne à Grande Vitesse.

Ville-monde : ville avec une influence planétaire et fortement intégrée dans la mondialisation.

Documents

Carte : L’organisation du territoire français
– Exercice : la carte à compléter (pdf)

1. Les littoraux, des espaces peuplés

Les littoraux attirent de plus en plus d’habitants : on parle de littoralisation. Aujourd’hui 60% de la population mondiale habite sur un littoral (= à moins de 60 km des côtes). En Guyane, les principales villes sont sur le littoral. Les pays avec une population nombreuse ont un littoral densément peuplé (Inde, Chine).

L’attractivité du littoral s’explique par un environnement agréable et la possibilité de développer des activités variées (pêche, tourisme…). Toutefois, il y a des exceptions comme les régions froides où les littoraux sont moins attractifs.

La forte population et les nombreuses activités causent souvent la pollution des littoraux. Il faut donc protéger la faune et la flore des littoraux.

Il faut également veiller à ce que les différentes activités ne se concurrencent pas (espaces agricoles/zone touristique).

Vocabulaire

Littoral : zone de contact entre la terre et la mer.

Littoralisation :
concentration des hommes et des activités sur le littoral.

Document

Schéma : La littoralisation
=> production d’élèves

2. L’agriculture pour se nourrir dans les pays du Sud

Dans les pays du Sud, les paysans pratiquent une agriculture traditionnelle : ils utilisent des outils simples et peu d’engrais. Ils font surtout des cultures vivrières et de l’élevage. Pour produire plus de nourriture, ils étendent leurs champs au détriment de la savane et de la forêt.

Certains paysans privilégient progressivement les cultures commerciales mais elles sont souvent pratiquées dans les grandes plantations mécanisées qui appartiennent aux entreprises des pays riches.

Les espaces agricoles des pays du Sud sont souvent des espaces de faibles densités (savanes africaines, forêt équatoriale) éloignés des grandes villes. Il existe cependant des espaces très peuplés comme les plaines rizicoles (= où on cultive le riz) d’Asie.
Les jeunes quittent ces régions pour aller habiter en ville avec l’espoir d’une vie plus agréable : c’est l’exode rural.

Vocabulaire

Culture commerciale : culture dont la production va être vendue (ou exportée).

Culture vivrière : culture qui sert à nourrir les paysans qui la produisent.

Exode rural : départ des habitants des campagnes vers les villes.

Pays du Sud : pays plus ou moins pauvres (= pays en développement).

Documents

– Schéma : Les espaces agricoles dans les pays du Sud
=> production d’élèves
– Croquis : Un village dans la vallée de l’Omo (Ethopie)

1. Des espaces agricoles très productifs

Dans les pays développés et les pays émergents comme au Brésil (Mato Grosso), les espaces agricoles de faible densité sont consacrés à l’agriculture intensive.

On y trouve des exploitations agricoles modernes de plus en plus grandes, parfois au détriment de la biodiversité. La mécanisation et l’utilisation d’engrais chimiques et de pesticides permettent aux hommes de produire plus et mieux : les rendements sont élevés.

Ces espaces sont peu habités mais ils sont riches et dynamiques. Ils sont reliés aux grandes villes et même au monde qu’ils nourrissent.

Lorsqu’ils sont éloignés des villes, ces espaces perdent des habitants. Mais dans les pays riches, certains espaces agricoles proches des villes accueillent de nouveaux habitants et s’urbanisent : c’est la périurbanisation.

Vocabulaire

Agriculture intensive : agriculture à fort rendement grâce à l’utilisation d’engrais et de pesticides.

Mécanisation : utilisation de machines pour produire plus.
Pays émergent : pays en développement dont l’économie prend de l’importance.

Périurbanisation : urbanisation progressive des espaces ruraux.
Pesticide : substance chimique utilisée pour lutter contre des organismes nuisibles aux cultures.

Rendement agricole : production agricole par hectare (= 10 000 m2).

Documents

Schéma : L’agriculture intensive

Etude de documents : L’agriculture dans le Mato Grosso