1. Des espaces agricoles très productifs

Dans les pays développés et les pays émergents comme au Brésil (Mato Grosso), les espaces agricoles de faible densité sont consacrés à l’agriculture intensive.

On y trouve des exploitations agricoles modernes de plus en plus grandes, parfois au détriment de la biodiversité. La mécanisation et l’utilisation d’engrais chimiques et de pesticides permettent aux hommes de produire plus et mieux : les rendements sont élevés.

Ces espaces sont peu habités mais ils sont riches et dynamiques. Ils sont reliés aux grandes villes et même au monde qu’ils nourrissent.

Lorsqu’ils sont éloignés des villes, ces espaces perdent des habitants. Mais dans les pays riches, certains espaces agricoles proches des villes accueillent de nouveaux habitants et s’urbanisent : c’est la périurbanisation.

Vocabulaire

Agriculture intensive : agriculture à fort rendement grâce à l’utilisation d’engrais et de pesticides.

Mécanisation : utilisation de machines pour produire plus.
Pays émergent : pays en développement dont l’économie prend de l’importance.

Périurbanisation : urbanisation progressive des espaces ruraux.
Pesticide : substance chimique utilisée pour lutter contre des organismes nuisibles aux cultures.

Rendement agricole : production agricole par hectare (= 10 000 m2).

Documents

Schéma : L’agriculture intensive

Etude de documents : L’agriculture dans le Mato Grosso

Évaluation 6e

Les 6e, je vous rappelle que vous avez une évaluation sur les espaces à fortes contraintes la semaine prochaine !

Pour réussir ton évaluation tu dois :
– savoir expliquer ce qu’est un espace à fortes contraintes
(désert chaud, haute montagne…) et donner des exemples de contraintes naturelles (climat, relief…)
– savoir nommer et localiser des espaces à forte contraintes sur une carte
– connaître le vocabulaire spécifique
– savoir expliquer comment les Hommes dépassent ces contraintes (aménagements) et/ou en tirent des bénéfices (exploitation des ressources, tourisme)
– savoir rédiger un petit paragraphe sur un espace à fortes contraintes

Pour réviser utilise :
– tes leçons (sur le cahier et sur le site)
– les exemples étudiés dans ton cahier d’idées ! (Pont de l’Europe, oasis artificiel dans le désert d’Arabie…)
le quiz de révision

2. Les atouts des espaces de faibles densités

Les espaces de faibles densités marqués par l’agriculture productiviste (plaines céréalières), bien intégrés dans la mondialisation, profitent d’une forte activité économique. D’autres régions agricoles sont aussi dynamiques grâce à des productions qui misent sur la qualité (vignobles, AOC).

Le tourisme est un atout pour les espaces de faible densité. Dans les régions rurales, le tourisme culturel (châteaux) et le tourisme vert (randonnées), renforcé par la création de parc naturels, dynamisent l’économie. Dans les régions de montagne, les stations de sports d’hiver attirent les touristes l’hiver (Alpes) et de nouvelles activités se développent l’été (VTT, parapente).

Certains espaces de faibles densités sont redevenus attractifs ces dernières années. Attirés par une meilleure qualité de vie, de nouveaux habitants s’installent à la campagne : ce sont les néo-ruraux (retraités, propriétaires de résidences secondaires…).

L’État soutient le développement des espaces ruraux les plus en difficulté avec des aides (ZRR).



Vocabulaire

Agriculture productiviste : agriculture intensive avec des rendements élevés grâce à la forte utilisation d’engrais et pesticides.

AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) : label qui valide l’origine et la qualité d’un produit.

Néo-ruraux : habitants de villes qui s’installent en zone rurale.

Tourisme vert : tourisme qui concilie découverte de la nature et respect de l’environnement.

ZRR (Zone de Revitalisation Rurale) : zone rurale en difficulté qui reçoit des aides de l’État

Documents

Croquis : Les espaces de faibles densité et leurs atouts en France

Schéma-bilan : Les espaces de faibles densité en France : atouts et dynamiques

1. Les caractéristiques des espaces de faible densité

Les espaces de faible densité regroupent moins de 30 habitants au km2. Ils se situent essentiellement dans la « diagonale des faibles densités » qui va des Ardennes aux Pyrénées en passant par le Massif central. Les espaces de montagnes (Alpes, Jura), la Corse et l’intérieure de la Bretagne sont aussi des espaces de faible densité.

Ce sont des espaces ruraux, plutôt éloignés des grandes villes et des services. Ils sont souvent moins rattachés aux infrastructures de communication tant au niveau du transport (pas d’aéroport) que du numérique (faible couverture 4G).

Peu attractifs et parfois isolés, ces espaces perdent des habitants et connaissent un vieillissement démographique : on parle de déprise démographique.

Dans les espaces de moyenne montagne, l’activité économique est en déclin à cause d’une agriculture en crise (mécanisation fragile, recul du nombre d’agriculteurs) : c’est la déprise agricole.



Définitions

Déprise agricole : abandon progressif des activités agricoles.

Déprise démographique : recul du nombre d’habitants, surtout par manque de naissances.

Espaces de faible de densité : espace faiblement peuplé dont la densité est inférieure à 30 hab./km2.

Documents

Croquis : les espaces de faibles densité en France (+ Guyane)