2. Rome : de la République à l’Empire

En 27 avant JC, Octave se fait donner par le Sénat le titre d’Auguste (élu des dieux) et celui d’Imperator (général en chef). Il devient ainsi le premier empereur romain et l’Empire remplace la République.

L’empereur concentre presque tous les pouvoirs : il est consul (pouvoir politique), chef des armées (pouvoir militaire), juge (pouvoir judiciaire) et organise le culte de l’empereur (pouvoir religieux). Il décide de tout et le rôle du Sénat devient uniquement consultatif.

La puissance des empereurs est diffusée par les objets d’art et l’architecture : les monnaies qui circulent dans l’Empire présentent l’effigie des empereurs, les arcs de triomphe rappellent les victoires de chefs militaires romains.

Durant l’Empire, Auguste et ses successeurs poursuivent les conquêtes jusqu’au IIe siècle après JC.

Vocabulaire

Auguste : titre honorifique donné à Octave par le Sénat en 27 avant JC qui lui donne un caractère sacré. Tous les empereurs le porteront.

Effigie : sur une monnaie, représentation de la figure d’un grand personnage.

– (L’) Empire romain : nom donné au nouveau régime politique fondé par Octave en 27 avant JC.

Personnage

Octave (63 avant JC – 14 après JC)
Fils adoptif de Jules César, Octave est le premier empereur romain. Il conserve les institutions de la République, mais détient les pouvoirs des magistrats de Rome. En 27 avant JC il reçoit le surnom d’Auguste qui était réservé aux dieux.

1. Les conquêtes de Rome et de son armée

Sous la République, Rome enchaîne les conquêtes. Au IIIe siècle avant JC, l’Italie est conquise. A l’issue des guerres puniques (du IIIe au IIe siècle avant JC), la riche et puissante cité de Carthage est vaincue. Rome va alors conquérir le bassin méditerranéen : la Grèce et d’autres régions d’Orient sont sous sa domination. Au Ier siècle avant JC, Jules César achève la conquête de la Gaule avec sa victoire contre Vercingétorix à la bataille d’Alésia en 52 avant JC. L’expansion romaine se poursuit jusqu’au IIe siècle après JC.

Ces conquêtes sont possibles grâce à une armée bien équipée, très disciplinée et organisée. Elle se compose de légions formées de citoyens romains et de troupes auxiliaires constituées de non-citoyens. Lorsqu’elles sont en campagne, les armées romaines construisent des camps fortifiés pour se protéger.

Vocabulaire

Campagne (chez les militaires) : opération militaire.

Guerres puniques : trois guerres qui ont opposé Rome à Carthage entre le IIIe et le IIe siècle avant JC.

Légion : troupe de l’armée romaine.

Documents

Schéma : Les principales conquêtes romaines

2. La République romaine

D’après les auteurs antiques, les Romains auraient instauré la République au VIe siècle avant JC après avoir chassé le tyrannique roi étrusque Tarquin le superbe.

Dans les premiers temps de la République, les Patriciens ont tous les pouvoirs alors que les Plébéiens n’ont pas de pouvoir politique. Mais ils finiront par obtenir l’égalité politique.

A partir du IIIe siècle avant JC, la République établit ses institutions. Les Comices élisent les magistrats et votent les lois. Les magistrats gouvernent Rome. Des magistrats importants, les consuls, dirigent Rome et les armées. Le Sénat, composé d’anciens magistrats, contrôle les dépenses de l’État et impose ses volontés aux magistrats.

Sous la République Rome va conquérir l’Italie avant de partir à la conquête du bassin méditerranéen grâce à une armée de citoyens romains motivés et persuadé de leur origine héroïque.

Définitions

Citoyen romain : homme libre qui est né d’un père citoyen romain ou qui a reçu le droit de cité.

Comice : assemblée de citoyens.

Institution : système créé par les hommes pour organiser la société.

Magistrat romain : personne élue par les citoyens romains et qui fait partie du gouvernement de Rome.

Plébéien : au début de la République, Romain qui n’a aucun droit politique.

Patricien : au début de la République, Romain qui appartient à une vieille famille de Rome et qui détient des droits politiques.

République : État sans roi dans lequel le pouvoir appartient aux citoyens. ≠ monarchie.


Schéma : la magistrature romaine

Schéma : le mythe de l’origine de la république romaine

1. Les origines de Rome : du mythe à l’histoire

A la chute de Troie, Énée part s’installer dans le Latium. Ses descendants, Romulus et Remus, recueillis par une Louve et élevés par des bergers après avoir été abandonnés par leur oncle, décident de fonder une ville là où ils furent sauvés. Suite à une querelle, Remus est tué et Romulus fonde Rome sur le Palatin, près du Tibre, en 753 avant JC. Pour peupler sa ville, Romulus fait enlever les filles des Sabins. Telle est la légende racontée par les Romains et rapportée dans les livres de Virgile et de Tite-Live au Ier siècle avant JC.

L’archéologie a montré que des peuples (Latin, Sabins) habitent déjà le Latium au VIIIe siècle avant JC. Mais ce sont les rois étrusques qui fondent réellement Rome, près du Tibre, durant leur conquête du Latium au VIe avant JC. En l’aménageant (murailles, Forum…), ils en font une véritable ville. A la fin du VIe siècle avant JC., les Romains renversent le roi et fondent une République.

Définitions

Augure (f) : signe envoyé par les dieux.

Forum : place publique.

Latium : petite plaine d’Italie centrale parcourue par le Tibre.

Palatin : une des sept collines de Rome sur laquelle, selon la légende, Romulus aurait fondé la ville.

Tibre : fleuve d’Italie qui passe à Rome.