L’origine des peuples amérindiens de Guyane

Les peuples amérindiens sont venus d’Asie. Ils ont franchi le détroit de Béring il y a plus de 20 000 ans pour rejoindre l’Amérique. Ils seraient arrivés en Guyane vers 5 000 avant JC. Ils ont laissé des traces archéologiques de leur présence (outils, pointes de flèche, gravures rupestres ).

Mais on ne connait pas encore beaucoup de choses sur le mode de vie de ces premiers habitants de la Guyane car ils transmettaient leurs traditions à l’oral.

Vocabulaire

Détroit : bras de mer plus ou moins long et resserré entre entre les terres.

=> le détroit de Béring sépare l’Asie (Russie) de l’Amérique (Etats-Unis).  Pendant la dernière ère glaciaire, le niveau de la mer était suffisamment bas pour permettre le passage à pied des premiers hommes qui ont peuplé le continent américain. Il y a entre 12 000 et 30 000 ans, des tribus d’Asie ont ainsi franchi ce détroit pour aller peupler l’Amérique.

2. Les transformations et les progrès au Néolithique

Les Hommes transforment la nature pour satisfaire leurs besoins : ils défrichent la forêt pour gagner des espaces pour l’agriculture et l’élevage. La chasse et la cueillette ne sont plus leurs activités principales.

Les progrès techniques améliorent le travail des Hommes (hache, houe, faucille) mais aussi leur quotidien alimentaire (poteries pour cuire et stocker la nourriture) et vestimentaire (lin et laine tissés).

La société évolue. Dans les villages, les relations entre les individus s’organisent autour de chefs. Les artisans se spécialisent dans certaines tâches et le troc se développe. Les inégalités entre les Hommes apparaissent.

Les croyances des Hommes se manifestent plus clairement dans l’art et l’édification de mégalithes (dolmens, menhirs).

Vocabulaire

Artisan : individu qui fabrique des objets avec ses mains.

Défricher : détruire un espace boisé.

Mégalithes : grands monuments en pierre. 

Société : groupe d’êtres humains qui vivent ensemble selon les mêmes règles.

Troc : échange d’un produit contre un autre.

1. Le village, l’agriculture et l’élevage

A la fin des glaciations, vers 12 000 avant JC, le climat se réchauffe et favorise la croissance de la végétation (céréales sauvages)

Les Hommes s’installent dans les lieux riches en nourriture et créent des villages. A partir de 10 000 avant JC, ils commencent alors à cultiver la terre (blé, orge, maïs, riz) et à domestiquer les animaux (chien, bœuf, mouton, porc) : c’est le début du Néolithique (ou « âge de la pierre polie »).

L’agriculture et l’élevage se développent dans certains foyers (Proche-Orient, Afrique, Chine, Amérique) puis se diffusent dans les autres régions.

Les hommes n’ont plus besoin de se déplacer : ils deviennent sédentaires. Leur vie s’améliore et la population mondiale va donc augmenter.

Vocabulaire

Agriculture : culture du sol pour se nourrir.

Domestiquer : apprivoiser un animal.

Élevage : soins donnés aux animaux utiles à l’homme.

Glaciation : refroidissement du climat qui provoque la baisse du niveau des mers.

Foyer : point de départ d’un phénomène.

Néolithique : période qui débute avec l’invention de l’agriculture (10 000 av. JC) et s’achève avec l’invention de l’écriture.

Sédentaire :
qui a un habitat fixe. → contraire de nomade

3. Des nomades chasseurs-cueilleurs

Bonus : la leçon en vidéo

Les premiers hommes sont peu nombreux. Ils vivent de la chasse, de la pêche et de la cueillette.

Ce sont des nomades qui se déplacent pour suivre les animaux et trouver les plantes qui les nourrissent. Ils s’abritent dans des huttes, des tentes de peaux ou à l’entrée des grottes.

Avec le temps ils vont améliorer leurs outils et fabriquer des armes avec des silex taillés.

Ils maîtrisent le feu vers 400 000 avant JC et peuvent alors se protéger du froid, des bêtes et cuire leurs aliments.

Ils enterrent les morts et commencent sûrement à s’interroger sur la vie et la mort.

Vers 35 000 avant JC ils inventent l’art (peintures pariétales, statuettes de femmes) : c’est une manière d’exprimer leurs pensées.

Vocabulaire

Nomade : personne qui n’a pas de maison fixe.

Peinture pariétale : peinture sur les parois des grottes.

Silex : roche très dure utilisée par les premiers hommes pour fabriquer des outils.

2. Du berceau africain à la conquête du monde

Bonus : la leçon en vidéo

Les premiers Hommes apparaissent en Afrique. Certains vont ensuite migrer sur la planète en quête de nourriture.

L’Homo erectus (« Homme dressé ») naît il y a 1,9 millions d’années. Il va se déplacer vers l’Europe et l’Asie. Il apprend à domestiquer le feu.

L’Homo sapiens (« Homme sage ») apparaît vers 300 000 av. JC. Il a le cerveau le plus développé. Il va peupler tous les continents (Afrique, Europe, Asie, Océanie et Amérique).

Aujourd’hui, nous sommes tous des Homo sapiens. Les autres espèces ont disparu.

Le plus ancien représentant connu de notre espèce, Homo sapiens, vivait il y a environ 315 000 ans au Maroc.

Vocabulaire

Migrer : se déplacer d’un endroit à un autre.

1. Les premiers Hommes

Bonus : la leçon en vidéo

Les premiers hommes apparaissent en Afrique il y a environ 2,4 millions d’années. On les appelle Homo habilis («  Hommes habiles  ») car ils fabriquent des outils simples en taillant la pierre : les galets aménagés. Grâce à ces outils, ils peuvent découper des morceaux de viande et briser des os.

Avec Homo habilis, la longue période du Paléolithique (ou « âge de la pierre taillée ») commence : c’est le début de la Préhistoire.

Vocabulaire

Galet aménagé : outil de pierre taillée du paléolithique.

Paléolithique : période la plus longue de la Préhistoire qui s’étend de l’apparition de l’Homme (-2,4 millions d’années) jusqu’au début de l’agriculture (vers 10 000 avant JC).

Préhistoire : période qui s’étend de l’apparition de l’Homme (-2,4 millions d’années) à la naissance de l’écriture (vers 3300 avant JC).